www.Yakarire.net
Yakarire
TRIBUNAL
ACTU FR
VIDEOS
ACTU OBSCURE
LE DEBAT
JCVD
3615 MYLIFE
HUMOUR
IMMIGRATION
SOCIETE
L'actu vu par le côté obscur en France
Pour respecter le pluralisme essentiel à nos yeux de journalistes professionnels, nous offrons une tribune à tous ces immigrés vivants en France, car il est en effet important d'offrir la parole à tout le monde, en effet nous refusons de sombrer dans le fascisme comme Le monde, Libération... (La liste est longue, donc je m'arrête ici, 95% des médias subventionnés en France étant entre les mains de fascistes)
Pour en revenir à nos allogènes, certains d'entre eux se plaignent de racisme, d'autres des difficultés d'adaptation à la vie occidentale, laissons-les s'exprimer en toute liberté !
Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Liste des actualités :
Archives : 2020 - 2021
Economie
15/12/2020
share icon
► L'origine du Black Friday
On perpétue aujourd'hui cet héritage raciste
Il y a des siècles, sur les places des grandes villes aux Etats-Unis, Washington, New York, Chicago, les nègres invendus, n'ayant pas satisfait leurs tortionnaires blancs, étaient mis en vente à des prix cassés lors des fameux "Black Friday"
Contrairement à aujourd'hui, ils avaient lieu tous les vendredis, les marchands d'esclaves se disputaient au milieu de leurs concurrents pour se faire entendre, « Chez moi, vous trouvez les meilleurs nègres de tout les pays ! », aussitôt un autre surenchérissait « Ne l'écoutez pas, tout le monde sait que les nègres les plus résistants sont en vente chez moi ! »
D'autres étaient spécialisés dans la ventre des femelles noires, uniquement afin de satisfaire les plaisirs sexuels de leurs exigeants clients blancs, « Vous vous ennuyez de votre épouse blanche ? Venez gouteux aux formes charnues de mes esclaves venues tout droit d'Afrique ! Avec elles vous découcherez tous les soirs ! »
Ces vendredis étaient si populaires que les ventes d'esclaves bondissaient littéralement, passant du simple au quintuple ! Il faut dire que les offres étaient alléchantes, 2 nègres pour le prix d'un, voire 3 avant la clôture, pour les plus patients !
De ces anciennes pratiques, les hommes blancs ont gardé le nom "Black Friday", sûrement pour se remémorer chaque mois de novembre leur supériorité sur le noir, le tout dans l'ignorance la plus totale de la population mondiale à propos de l'héritage raciste de cette pratique vieille de plus de deux siècles.
► Les abonnés participent aussi !
Question de Jean-Eugène: « Je suis choqué de ce que j'apprends, et dire que comme un idiot, je dépense tout mon argent à chaque fois.. »
Mon cher Jean-Eugène, l'ignorance est le pire ennemi de notre peuple, si sous saviez le mal que l'homme blanc nous a causé, et nous cause encore, vous vous précipiterez dans votre cuisine et rendrez justice dans les rues française.
Question de Lucas: « Hey les négros, c'est bien dommage que ça n'existe plus, j'aurais bien pris quelques esclaves sexuelles pour pomper la bite »
Va te faire enculer sale petit blanc de merde, heu.. désolé, je m'emporte, je vais être censuré après [NDLR ] Ne vous inquiétez pas, vous avez droit à la liberté d'expression même si vos propos me dérangent, nous ne sommes pas sur le Monde, ou Libération...
Merci, donc pour répondre à ce Lucas... les temps changent, j'espère que d'ici quelques années, nous auront droit à un "White Friday" avec quelques oies blanches dans des cages prêtes à me pomper le dard comme vous dîtes..
Je préfère arrêter avec les questions, ce Lucas m'a passablement énervé, j'essayais de faire un article intéressant sur les origines du "Black Friday" et ce petit merdeux vient me cracher tout son racisme au visage.
J'aurais préféré vous en parler plus tôt cette année, avant ce "Black Friday", donc l'année prochaine souvenez vous en et boycottez moi cet événement planétaire ! Les esclaves noirs morts sous les coups de fouets des blancs il y a des centaines d'années vous remercieront.
Contribution de :
Youssouf Ibn
Professeur dans le 18ème
Fier de ses savants ancêtres en sciences, il se dévoue humblement à enseigner les maths au collège Marie-Curie à Barbes.
Médias & illustrations
posté par «Maximus»
L'avis de nos experts
Le camp des
≪ Gentils ≫
Avis à géométrie
variable
Le camp des
≪ Méchants ≫
Lilian Thuram
Ancien footballeur
Déteste tous les blancs, vit sans électricité chez lui.

*Se tient le coeur* J'ai failli faire une attaque en lisant cet article ! Dire que j'ignorais tout ça ! Et moi comme un con je dépensais 50000 euros chaque "Black Friday"

Rokhaya Diallo
Militante antiraciste
Fan de #hashtag, déteste la France mais en profite

Profondément choquée, vivement le "White Friday" !!!

SOS Racisme
Association anti racisme noir
Provoque le racisme dans notre société pour exister et s'enrichir

SOS Racisme annonce qu'il cessera de promouvoir le Black Friday à partir de maintenant.

Abdellatif Kechiche
Producteur de cinéma
Entre les prises, j'aime faire un tour dans les loges féminines...

J'ai pas attendu les "White Friday" pour avoir mes petites salopes blanches lors de mes tournages. Prenez exemple sur moi les frérots.

Emmanuel Macron
Président de la France
Le roi des gueux, aime se comparer avec Napoléon, et Hitler en privé.

Ah ça devait être sympa l'esclavage... enfin je ne me plains pas, j'ai 70 millions d'esclaves qui mangent dans ma main.

Jean-Claude Van Damme
Hollywood VIP
Star d'arts martiaux belge, il comprend le monde qui l'entoure mieux que personne

Vous avez oublié de parler des esclaves noirs vendus aux riches bourgeoises de l'époque pour les ramoner dès que leurs maris s'absentaient.

Marcel Plouf
Fervent patriote
Depuis la mort de son petit fils par un clandestin, il lutte activement contre l'envahisseur

La fin de l'esclavage, probablement la plus grande erreur moderne de l'homme blanc. Le chômage n'existerait pas.

[ Vous devez être inscrit pour commenter. ]